Histoire de Barbie et de Big Jim

Si vous passez par Montréal au Québec, vous pouvez plus que nul part ailleurs, en vous baladant, tomber sur des choses étonnantes. C’est ce qui nous est arrivé, à Charline et moi, la semaine dernière.

En cherchant un refuge contre la pluie dans le centre ville, nous sommes entré dans le premier complexe croisé, Les cours Mont-Royal. Pour ceux qui connaissent nous étions non loin de l’université Mc Gill.

Nous sommes alors tombés sur ça :

Une exposition gratuite de Barbie, de centaines de Barbie (plus de 1000 figurines), habillées par les plus grands couturiers, représentant des personnages célèbres tels Cléopâtre ou Marilyn Monroe, ou bien inspirées par des œuvres cinématographiques. Il s’agit tout simplement du plus grand musée de Barbie au monde !

Je n’ai pas d’histoire particulière avec les Barbies, je n’y ai jamais joué, je n’ai pas de sœur, je n’en ai jamais eu ni vu chez moi. Avec mes deux frères nous étions plutôt Big Jim. Je ne sais pas si vous vous souvenez de ces « poupées » pour garçons équipées d’un bouton dans le dos qui permettait de faire bouger l’un de leur bras (je ne me souviens plus s’il s’agissait du droit ou du gauche).

Comme les Barbies, Big Jim fut commercialisé par Mattel mais rencontra un succès mitigé (sauf chez mes frères et moi) qui à leur disparition prématurée au milieu des années 1980. Nous jouions tour à tour au soldat, à l’agent secret, à l’explorateur, vivant les plus extraordinaires aventures que pouvaient imaginer de jeunes enfants.

J’imagine que ce devait être à peu près la même chose pour les filles de notre âge avec les Barbie. Sauf qu’elles peuvent encore aujourd’hui jouer avec mais aussi les redécouvrir dans des expositions totalement insolites comme celle de Montréal.

Voici quelques photos de cette étonnante expo :

 

 

 

Et donc la musique de cette semaine qui semble s’imposer comme une évidence :

 

Bon lundi !

Ludovic

Notre sélection de la semaine

Service à apéritif Ricard

Service Ricard – Brocanthier – 37 €

Affiche publicitaire années 1930

Affiche publicitaire – Depotdachille – 30 €

Enseigne-Plaque émaillée officielle de la CFAO

Enseigne CFAO – Catherine Esnault – 500 €

Série de 5 pots couverts en tôle émaillée de marque Sphinx Élite BB Tchécoslovaquie

Pots tôle émaillée – LeChatRouge – 180 €

Épingle de cravate du XIXe siècle en or 18 carats avec rubis et diamants

Épingle à cravate du XIXe – Brocanthier – 125 €

Série de 6 verres à eau en cristal de Baccarat modèle Sévigné

Verre Baccarat Sévigné – ANTIQUES20EME – 170 €

Album de bande dessinée Bécassine au Pays Basque – éd. 1973

Album Bécassine – DEPOTDACHILLE – 20 €

Patères murales Bistrot de Paris anciennes

Patères murales – Brocanthier – 180 €

Petit fauteuil d’enfant Napoléon III en bois noirci

Fauteuil d’enfant Napoléon III – LeChatRouge – 110 €

Carafe à vin en cristal de Baccarat modèle Gouvieux Rohan

Carafe à vin Baccarat – ANTIQUES20EME – 140 €

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *